L’Encre du Sentiment ©

La re-connexion à son corps et ses émotions par le biais de la peinture corporelle ©

Cette technique, je l’ai pensée et mise au point en voulant allier mon expérience du rapport au corps que j’ai développée grâce à la pratique du massage-bien-être à l’expérience visuelle et sensitive qu’amène le bodypainting dans une optique d’accompagnement au bien-être et de réappropriation de son territoire corporel. J’utilise la peinture corporelle et intuitive pour vous accompagner dans votre cheminement de vie, d’évolution et mettre en lumière vos zones d’ombre. Vous pouvez regarder, sentir ce qui émerge de l’intérieur vers l’extérieur, rencontrer vos processus d’évolution lorsqu’ils sont arrivés à un point de maturation qui permet leur assimilation en conscience et en douceur pour les intégrer à la vision globale que vous avez de vous-même. Les zones d’ombres prêtes à intégrer la conscience peuvent utiliser la peinture qui, comme un miroir sert de support pour refléter ce qui ne peut être vu par soi-même.
Le corps peint s’exprime pour permettre la rencontre avec les processus d’évolution arrivés à un point qui permet leur révélation en conscience et à la vision globale que nous avons de nous-même.

La séance commence par un entretien au cours duquel vous me présentez la partie que vous désirez peindre, nous faisons connaissance avant de vous installer confortablement et de vous faire « encrer ». Vous pouvez poser une intention, une direction à ce que vous allez vivre, pour ensuite être disponible à ce qui vient, accueillir le ressenti de votre corps qui vous parle.

Tout cela permet un travail sur plusieurs niveaux qui ensemble, forment une expérience riche, complète et globale :

des Sensations : la caresse du pinceau, humide d’encre, esquisse des lignes, des formes. Laissez vous aller à la découverte de cette sensation unique.

de la Détente : le rythme de votre respiration, qui anime tout votre corps, devient le métronome du pinceau. La respiration, automatique au quotidien, devient importante par le mouvement qui suit les inspirations et expirations. Vous devenez plus conscient de vous même, de l’ampleur du mouvement d’ouverture de votre corps à l’air qui l’oxygène. Le rythme des coups de pinceau vous invite à contacter une nouvelle forme de toucher, fine et légère, lente et subtile, propice à la relaxation.

Visuel : Vous redécouvrez votre corps comme vous ne l’avez jamais vu, votre peau habillée de lignes, courbes, formes qui se meuvent au gré de vos mouvements. La manière dont vous appréhendez votre espace corporel, les volumes, les courbes, les creux et les pleins de votre corps est changée.

Émotionnel : Vivre votre corps et votre peau de manière complètement nouvelle avec douceur, légèreté, dans un cadre de confiance, de sécurité et de coopération permet de se reconnecter avec l’histoire corporelle, avec les traces que notre corps ou notre peau ont gardé de nos expériences, de notre vécu et de les verbaliser, les voir, les exprimer, à fleur de peau.

Symbolique : les lignes se forment de façon intuitive, des dessins apparaissent au milieu des formes abstraites, vous avez la possibilité de voir sur vous, grâce à l’intermédiaire du support de la peinture, prendre forme des sentiments ou des histoires enfouies en vous.
Les dessins disparaissent d’une simple douche, vous permettant de tourner la page, de laisser derrière vous certaines histoires anciennes que vous continuiez à porter, de faire « peau neuve » et de la place à une nouvelle histoire, ou de garder en photo les dessins et un potentiel que vous souhaitez développer, exploiter, en lui laissant de l’espace pour s’épanouir.

Joyeux : L’encre et la peinture sont des matières qui nous relient à nos âmes d’enfants créatifs, joueurs, capables d’émerveillement. C’est un processus qu’on peut reproduire à l’infini, effacer et recommencer à neuf, tout comme la vie se renouvelle à chaque instant. La peau et le corps (re)deviennent un espace de jeu au service de l’épanouissement.

 

Vous voulez en savoir plus ? J’ai écrit un article plus détaillé pour le blog « Je fée moi m’aime », c’est par là :

https://jefeemoimaime.com/la-peinture-corporelle-et-intuitive-lencre-du-sentiment/

 

 

« Le corps est pour l’homme un ami douteux ; il produit souvent ce que nous n’aimons pas ; à son égard, nous nous tenons sur nos gardes car il y a trop de choses dans le corps qui ne peuvent être mentionnées. Le corps nous sert souvent, psychologiquement, à personnifier notre ombre. »

C. G. Jung, (L’homme à la découverte de son âme, éd. Albin Michel )

Publicités