Colloque « Jung, d’hier à demain »

Si l’exploration de vos mondes inconscients vous intéresse, en Novembre (les 16, 17, 18 novembre) a lieu le colloque « Jung, d’hier à demain » dans l’Ain. Colloque en résidentiel qui explorera les grandes lignes du travail de Carl Gustav Jung et quelques unes des méthodes qui s’inspirent de l’héritage qu’il nous a laissé.

 

affiche Jung photo

 

« En annonçant l’esprit révolutionnaire de notre colloque Jung – d’hier à demain nous
affirmons que les découvertes de Jung pourraient ouvrir une nouvelle époque dans l’histoire de l’humanité. Mais cette évolution quantique ne peut s’amorcer sans le concours des individus humains inspirés et engagés. Et s’il y a de plus en plus de femmes et d’hommes qui s’éveillent à ce besoin urgent de renouveau collectif et individuel, il n’y a qu’un très petit nombre qui sont informés des outils de transformation d’avant garde enseignés par Jung. C’est pour combler cette lacune que le programme du Colloque tente de fournir une information pertinente indispensable et unique en son genre, d’une façon concise, claire, vivante. Sans être initié aux aléas positifs et négatifs de l’Inconscient ( jungien ) on ne peut vraiment profiter de la trésorerie intérieure que représentent les rêves. On ne peut reconnaître les événements synchronistiques (des hasards significatifs quelques fois d’importance vitale). On ne peut engager le dialogue de façon significative avec ses guides intérieurs qui sont en attente depuis bien longtemps. Par ailleurs, on ne sait pas non plus comment se protéger de l’aspect négatif de certains archétypes tels que l’Anima « ensorceleuse, qu’un Animus «vitriolique » ou une Mère « mortifère » invisible… 

Pour les personnes engagées dans un cheminement évolutif le Colloque peut fournir des informations et des outils véritablement inspirants et utiles. Pour tous, il peut offrir une occasion particulière de rencontrer des êtres en quête de transformation. Mais surtout, cet événement pourrait bien donner une chance rarissime de se rencontrer soi-même dans des profondeurs insoupçonnées.

Comme disent les grecs, les hindous, les gnostiques et Jung: En se connaissant on connaît Dieu. »

Nicolas Bornemisza, intervenant au colloque « Jung d’hier à demain »

 

Plus d’informations sur jungdhierademain.com